Plaisir solo

Page en construction...

Cette page est en construction...

Il n’y a rien de mal avec la masturbation. Non, ça ne rend pas sourd-e (il est où le lien?), ni insensible, ni incapable de nouer des liens affectifs et sexuels avec une autre personne ou ni gai-e. Au contraire, cela permet d’être à l’aise avec son corps et ses réactions, et donc d’être plus préparé-e-s à une interaction avec quelqu’un-e d’autre.

Si on se masturbe, ça ne veut pas dire qu’on est désespéré-e. D’ailleurs, la masturbation ne se pratique pas toujours en solitaire…en plus la masturbation mutuelle est une activité sans risque (pour vue qu’on garde ses fluides pour soi). Si peu de personnes en parle, c’est parce que c’est une activité qu’on fait en privé et qu’on n’a pas nécessairement envie de partager avec les autres et aussi que la société dans laquelle on évolue n’a pas une attitude positive quant à la sexualité. Mais la grande majorité des gens s’adonnent plus ou moins régulièrement à cette activité agréable, qui ne comporte aucune contre-indication. Il y a plus de personnes sur cette terre qui se masturbent que pas. Les femmes se masturbent, les garçons se masturbent, les médecins, les profs de chimie et les policiers se masturbent aussi.

La masturbation est un excellent moyen d’identifier ses zones érogènes, de découvrir ce qu’on aime et le type de stimulation qui fait réagir notre corps agréablement. C’est aussi un espace pour s’entrainer à contrôler sa réponse sexuelle si on trouve que ça va trop vite ou pas assez. Certaines personnes ne se masturbent pas pour des raisons morales ou religieuses, ou tout simplement parce qu’elles n’en éprouvent pas le besoin.

Il existe probablement autant de façon de se masturber qu’il y a de personnes sur terre. Mais si vous cherchez des infos, des outils ou de voulez-vous ouvrir à de nouveaux horizons, il existe de fantastiques sex-shops coopératifs Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre. qui font de l’éducation sexuelle et vendent des produits de qualité pour tous les budgets.

Vous pouvez également consultez des ressources communautaires qui offrent des services téléphoniques et par courriel en éducation à la sexualité : http://sexplique.org/

Date de dernière modification : 24 septembre 2015

Imprimer Partager par courriel. Partager sur : FaceBook Twitter LinkedIn