L’arrêt Morgentaler, 30 ans déjà!

Criminelles, plus jamais!

Nouvelles de la FQPN
Criminelles, pus jamais!

« Au début de 1983, les militantes pour le droit à l’avortement souhaitent un peu de répit, histoire de reprendre leur souffle, mais aussi de profiter de la tolérance du gouvernement péquiste à l’endroit de la pratique illégale des avortements dans les centres locaux de services communautaires (CLSC) et les centres de santé des femmes afin de consolider et d’étendre cette pratique à tout le Québec. Mais c’était compter sans les opposants à l’avortement, qui lancent une vaste offensive, et le Dr Morgentaler qui, en ouvrant deux cliniques d’avortement à l’extérieur du Québec, met le feu aux poudres dans le reste du pays.

Contrairement aux années précédentes (1977-1982), la lutte prend une allure défensive. Dans le but d’élargir leurs appuis au sein de la population et de démasquer les véritables intentions de leurs adversaires, les militantes modifient leur discours et mettent l’accent sur le droit de choisir des femmes plutôt que sur le droit à l’avortement. Désormais, le terme « pro-choix » sera utilisé pour désigner le mouvement en faveur du droit à l’avortement et celui « d’anti-choix », le mouvement opposé à cette liberté de choix.

À la suite de la disparition de la Coordination nationale pour l’avortement libre et gratuit (CNALG), le leadership de la lutte est assuré conjointement par la Fédération du Québec pour le planning des naissances (FQPN) et le Centre de santé des femmes de Montréal (CSFM), auparavant Centre de santé des femmes du quartier Plateau Mont-Royal, auxquels se joint, à partir de 1985, le Regroupement des centres de santé de femmes du Québec (RCSFQ). Les attaques répétées des opposants à l’avortement, qui menacent des acquis encore fragiles et si chèrement payés, entraînent la formation, en 1986, de la Coalition québécoise pour le droit à l’avortement libre et gratuit (CQDALG). Elle tentera, comme la CNALG avant elle, de rallier toutes les forces autour de cet enjeu primordial pour les femmes. »

Source : Louise Desmarais, La bataille de l’avortement. Chronique québécoise, Les éditions du remue-ménage, Montréal, 2016, p. 203-204.

Voici également une liste de documents à consulter en lien avec l'avortement:

 

Date de dernière modification : 26 janvier 2018

Imprimer S'abonner au flux RSS Partager par courriel. Partager sur : FaceBook Twitter LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*

*