Contraception orale d’urgence

Contraception d’urgence
Contraception orale d'urgence

Illustration par Rémi Leroux

AUTRES APPELLATIONS

  • Pilule du lendemain; pilule contraceptive d’urgence; contraception orale d’urgence; COU; méthode Yuzpe; Plan B

DESCRIPTION

La contraception orale d'urgence (COU) peut être utilisée comme méthode de contraception d'urgence jusqu'à 5 jours après un rapport sexuel non protégé, un échec de la contraception ou une agression sexuelle

  • Deux types de préparation hormonale sont utilisés comme contraception orale d’urgence
    • le Plan B. Il s’agit de deux comprimés de lévonorgestrel (un progestatif). Il est disponible au Canada depuis 2000
    • la méthode Yuzpe : il s’agit de quatre comprimés de contraceptifs oraux combinés (contenant un oestrogène (ethinil oestradiol) et un progestatif (norgestrel ou levonorgestrel))
  • Plus la COU sera prise rapidement, plus elle sera efficace

La contraception orale d’urgence ne protège pas contre les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) ni contre le VIH

Santé CanadaCe lien ouvre une nouvelle fenêtre. a demandé aux fabricants d’ajouter de nouvelles mises en garde aux emballages des produits pour indiquer que ces pilules sont moins efficaces chez les femmes pesant de 165 à 176 livres (75 à 80 kg), et qu’elles sont inefficaces chez les femmes pesant plus de 176 livres (80 kg). Les femmes pesant 165 livres ou plus doivent consulter un.e professionnel.le de la santé pour obtenir des conseils sur une autre méthode de contraception d’urgence (stérilet de cuivre).

FONCTIONNEMENT

  • Amincit l’endomètre (la paroi de l’utérus), ce qui a pour effet de nuire à l’implantation d’un ovule fécondé
  • Épaissit la glaire cervicale, ce qui nuit au passage des spermatozoïdes vers l’utérus
  • Empêche ou retarde l’ovulation
  • La contraception orale d’urgence n’est pas une pilule abortive (qui provoque un avortement). Elle agit en retardant l’ovulation ou en prévenant l’implantation, soit avant la grossesse. Si la grossesse est déjà entamée, la contraception orale d’urgence ne pourra pas l’interrompre et elle n’aura pas d’effet néfaste pour l'embryon
  • La contraception orale d’urgence ne déclenche pas toujours les menstruations. La majorité des personnes auront leurs règles plus ou moins au moment attendu. Le retard des règles est même plus fréquent que l’inverse. Si les menstruations ne se produisent pas dans les 21 jours suivant le recours à la contraception d’urgence, il est préférable d’effectuer un test de grossesse

UTILISATION

Le Plan B 

  • Comprend deux comprimés de lévonorgestrel
  • Peut être pris jusqu’à 5 jours suivant la relation sexuelle à risque, mais son efficacité est optimale s’il est pris dans les premiers 24 heures
  • Prendre le premier comprimé dès que possible et le deuxième après un intervalle de 12 heures
  • Selon de récentes études, il serait aussi efficace de prendre les deux comprimés en même temps que de les prendre à un intervalle de 12 heures. Et on risque moins d’oublier la 2e dose!

La méthode Yuzpe 

  • Comprend quatre comprimés de contraceptifs oraux combinés contenant de l’œstrogène et un progestatif
  • Peut être prise jusqu’à 3 jours suivant la relation sexuelle à risque, mais son efficacité est optimale si elle est prise dans les premiers 24 heures
  • Prendre 2 comprimés dès que possible et 2 autres comprimés après un intervalle de 12 heures
  • Provoque plus de nausées et de vomissements que le Plan B. Il est préférable de la prendre avec un médicament anti-nausée
  • Si des vomissements se produisent dans l’heure qui suit la prise des comprimés, ceux-ci ne seront pas efficaces. Il faut donc en parler avec le ou la pharmacienne et possiblement se procurer une nouvelle dose de comprimés
  • Si des vomissements se produisent une heure après la prise des comprimés, le traitement sera toujours efficace

La contraception orale d’urgence ne prévient pas la grossesse en cas d’autres relations sexuelles à risque au cours des jours ou des semaines suivant le traitement

La contraception d’urgence ne doit être prise qu’en cas d’urgence et ne peut remplacer une méthode de contraception régulière. 

CONTRE-INDICATIONS

  • Aucune pour le Plan B.
  • La méthode Yuzpe peut être contre-indiquée pour les personnes à risque d'accident cardiovasculaires
    • Fumeuse de plus de 35 ans
    • Antécédent de caillots sanguins (troubles thromboemboliques)
    • Antécédent d' accident vasculaire cérébral
    • Antécédent de problèmes cardiaques
    • Hypertension artérielle
    • Migraines avec aura
    • Migraines et plus de 35 ans
    • Planification de chirurgie majeure avec immobilisation prolongée

EFFICACITÉ

  • Il faut prendre la contraception orale d’urgence le plus rapidement possible puisque son efficacité diminue rapidement avec les heures

Taux d’efficacité :

Après 24 heures-----------------Plan B: 95% -----------------------Yuzpe: 77%

Entre 24 et 48 heures-----------Plan B: 85%-----------------------Yuzpe: 36%

entre 48 et 72 heures-----------Plan B: 58%-----------------------Yuzpe: 21%

  • Le Plan B garde une certaine efficacité entre 72 et 120 heures (3 à 5 jours)
  • Les interactions médicamenteuses pouvant affecter l’efficacité de la contraception orale d’urgence sont peu documentées. Il est important de toujours vérifier avec le médecin ou le pharmacien les interactions médicamenteuses possibles entre les contraceptifs oraux d’urgence et d’autres médicaments, y compris les produits naturels tels que le millepertuis

EFFETS INDÉSIRABLES

  • Le Plan B provoque beaucoup moins d’effets secondaires que la méthode Yuzpe
  • Les effets le plus souvent rapportés incluent :
    • Nausées et vomissements
    • Étourdissements et fatigue
    • Maux de tête
    • Ballonnements et crampes abdominales
    • Pertes vaginales ou saignements irréguliers
    • Perturbation de la date prévue des menstruations

RISQUES POUR LA SANTÉ

  • Bien que les concentrations hormonales contenues dans la contraception orale d’urgence soient plus élevées que celles utilisées dans la contraception orale au quotidien, le traitement est de courte durée et ne représente pas de risque accru pour la santé
  • Bien qu’elle ne doive pas remplacer une méthode de contraception régulière, l’utilisation fréquente de la contraception orale d’urgence ne semble pas poser un danger pour la santé

AVANTAGES

  • Façon simple et sécuritaire d’éviter une grossesse
  • Facile d’utilisation

INCONVÉNIENTS

  • Requiert une prescription ou une consultation avec le ou la pharmacienne

COÛT

  • Entre 8 et 10 $ pour la contraception d’urgence combinée et environ 26 $ pour le Plan B
  • Ces méthodes de contraception d’urgence sont couverts par les régimes d’assurances public et privés
  • Les prix sont susceptibles de varier d’une clinique/pharmacie à l’autre
  • La consultation en pharmacie est gratuite pour les personnes qui détiennent la carte d’assurance maladie du Québec
  • Pour les étudiant.e.es à temps plein de 25 ans et moins et pour les personnes de 18 ans et moins, ainsi que celles qui reçoivent de l'aide sociale, aucun déductible ne devrait être chargé. Sinon le coût de la franchise mensuelle pour les médicaments est de 16,25$

OÙ SE LE PROCURER ?

  • Dans les pharmacies, CLSC, auprès d’un médecin, d’une infirmière, dans certains organismes communautaires, tels que les Centre de santé des femmes et à l’urgence des hôpitaux

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

  • L’expression pilule du lendemain peut laisser croire que cette méthode n’est efficace que le jour suivant la relation sexuelle à risque, alors qu’elle peut être prise jusqu’à cinq jours après. C’est pourquoi nous privilégions le terme contraception orale d’urgence (COU) ou contraception d’urgence
  • Le fait d’avoir déjà eu recours à la contraception d’urgence au cours de l’année ne peut être, pour le ou la pharmacienne, un motif de refus de sa délivrance
  • Si le ou la pharmacienne charge des frais de consultation, un remboursement est possible auprès de cette pharmacie ou auprès de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ)
  • Si, pour des raisons morales, le ou la pharmacienne refuse d’offrir la contraception orale d’urgence, il ou elle a le devoir de référer la patiente à l’endroit le plus près où la méthode est disponible.

Le contenu de ce site est publié à des fins d'information seulement. La FQPN ne fait pas de consultation médicale et les informations fournies sur ce site ne doivent pas servir à poser un diagnostic ni à remplacer l’avis d'un ou une professionnelle de la santé

Date de dernière modification : 14 septembre 2016

Imprimer Partager par courriel. Partager sur : FaceBook Twitter LinkedIn