Contraceptif oral combiné

Méthodes hormonales
Pilule contraceptive

Illustration par Rémi Leroux

AUTRES APPELLATIONS

  • Pilule ; pilule contraceptive ; pilule combinée ; contraception orale

DESCRIPTION

  • Le contraceptif oral combiné contient deux types d’hormones artificielles : de l’œstrogène (généralement de l'ethinyl estradiol) et un progestatif qui varie selon les générations
  • Lorsque l'on parle de "génération" de pilule, on fait référence au changement de progestatif utilisé dans la composition. Ainsi, les pilules de quatrième génération comportent un progestatif appelé drospirenone. Ce changement de formulation peut entrainer une augmentation ou une diminution des risques et effets secondaires liés à la prise de pilule contraceptive
  • Il se présente sous la forme d’une plaquette ou d’un boîtier contenant 28 pilules, soit 21 comprimés actifs (qui contiennent des hormones) et 7 comprimés inactifs (sans hormones), aussi appelés placebos. Certaines plaquettes de contraceptifs oraux combinés contiennent seulement 21 comprimés. Un arrêt de sept jours est alors nécessaire avant de commencer un nouveau boîtier
  • La quantité d’hormones contenue dans les contraceptifs oraux combinés varie d’une marque à l’autre. Les contraceptifs oraux sont dits « à faible dose » quand ils contiennent 35 mcg d’œstrogène ou moins

Les contraceptifs oraux combinés ne protègent pas contre les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) ni contre le VIH

FONCTIONNEMENT

  • Empêche l’ovulation
  • Amincit l’endomètre (la paroi de l’utérus), ce qui a pour effet de nuire à l’implantation d’un œuf fécondé
  • Épaissit la glaire cervicale, ce qui nuit au passage des spermatozoïdes vers l’utérus
  • Ce contraceptif remplace le cycle menstruel naturel par un cycle menstruel artificiel. Il n'y a pas de véritables menstruations, mais plutôt des saignements de privation causés par l’absence d’hormones pendant la semaine sans hormones

UTILISATION

  • Consulter d’abord un ou une médecin ou infirmière pour obtenir une ordonnance (depuis 2005, les infirmiers et infirmières qui travaillent en planning des naissances ou auprès des jeunes peuvent prescrire ce contraceptif pour une période de six mois)
  • Si la contraception orale combinée est commencée le premier jour des règles (menstruations), l'effet contraceptif est immédiat. Si la prise de pilule commence à un autre moment du cycle, utiliser une méthode contraceptive supplémentaire (condom) pendant sept jours
  • La pilule doit être prise tous les jours, au même moment de la journée (par exemple le matin au lever)
  • Avec un boîtier de 28 comprimés, prendre la pilule tous les jours sans période d’arrêt et commencer un autre boitier immédiatement. Les menstruations surviennent pendant la prise des comprimés non actifs (les sept dernières pilules du boîtier)
  • Avec un boîtier de 21 comprimés, il faut prendre une pilule chaque jour jusqu’à la dernière et faire une pause de sept jours avant de recommencer un nouveau boîtier. Les menstruations surviennent pendant cette période d’arrêt. La contraception reste efficace pendant cette période

En cas d'oubli, consulter S.O.S. (Reprenez le rythme!)Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre., un outil en ligne de la SOGC pour connaitre la marche à suivre afin de ne pas risquer une grossesse non planifiée

CONTRE-INDICATIONS

  • Personne qui allaite
  • Personne qui a accouché depuis moins de trois semaines
  • Fumeuse de plus de 35 ans
  • Antécédent de caillots sanguins (troubles thromboemboliques)
  • Antécédent d' accident vasculaire cérébral
  • Antécédent de problèmes cardiaques
  • Hypertension artérielle
  • Migraines avec aura
  • Migraines et plus de 35 ans
  • Maladie du foie (hépatite évolutive, cirrhose ou tumeur)
  • Diabète accompagné de problèmes rénaux, neurologiques ou d’affections de la rétine
  • Cancer du sein, de l’endomètre ou du col de l’utérus actif ou en rémission
  • Maladie de la vésicule biliaire
  • Saignements vaginaux inexpliqués
  • Planification de chirurgie majeure avec immobilisation prolongée
  • Chirurgie de contournement gastrique
  • Enceinte ou  pense l'être
  • Certains médicaments présentent des contre indications avec ce contraceptif. Il est donc important de vérifier avec le ou la pharmacienne les interactions médicamenteuses possibles

EFFICACITÉ

  • Le taux d'efficacité théorique* (utilisation parfaite) des contraceptifs oraux combinés est de 99,7%, et le taux d'efficacité réel* est de 91 %
  • Certains médicaments (anticonvulsivants, antibiotiques) ou produits naturels (millepertuis) peuvent réduire l’efficacité de la pilule contraceptive. Il est important de toujours vérifier avec le ou la pharmacienne les interactions médicamenteuses possibles entre ce contraceptif et tout autre médicament ou produit naturel

*Le taux d'efficacité théorique correspond à l'utilisation parfaite d'une méthode de contraception (utilisation systématique, prise régulière...). Le taux d'efficacité réel correspond à une utilisation de la méthode de contraception dans des conditions de vie plus fidèles à la réalité (oubli occasionnel, défaut de régularité, interaction médicamenteuse, expulsion par vomissements....)

EFFETS INDÉSIRABLES

  • Saignements menstruels irréguliers ou imprévus
  • Sensibilité des seins
  • Nausées
  • Gain de poids et/ou rétention d’eau
  • Sautes d’humeur
  • Maux de tête
  • Diminution de la libido
  • Tâches brunâtres sur le visage (chloasma)
  • Inconfort ou modifications de la vision avec des verres de contact

RISQUES POUR LA SANTÉ

  • Formation de caillots sanguins (troubles thromboemboliques)
  • Infarctus (crise cardiaque)
  • Accident vasculaire cérébral (hémorragie cérébrale)
  • Hypertension artérielle
  • Affections de la vésicule biliaire
  • Maladie du foie
  • Lésions neuro-oculaires

Les utilisatrices de la pilule combinée doivent consulter dans les plus brefs délais en cas de

  • Gonflement douloureux d’un mollet
  • Douleur vive dans la poitrine et essoufflement
  • Maux de tête inhabituellement intenses
  • Perte de la vision d’un œil ou d’une partie du champ visuel
  • Troubles de la parole
  • Vertiges brusques et importants
  • Engourdissement d’un bras ou d’une main
  • Expectoration (crachat) sanglante

AVANTAGES

  • Règles moins abondantes et qui durent moins longtemps dans la plupart des cas
  • Peut diminuer les douleurs menstruelles
  • Régularise les saignements menstruels
  • N’entrave pas la spontanéité durant les rapports sexuels
  • Peut diminuer les symptômes de l’acné
  • Méthode dont l’utilisation peut être arrêtée en tout temps sans consultation médicale
  • Retour rapide de la fertilité (variant de deux semaines à trois mois en moyenne )
  • N'exige pas d'examen pelvien

INCONVÉNIENTS

  • Doit être prise quotidiennement, ce qui nécessite une certaine rigueur
  • Requiert une prescription médicale
  • Peut provoquer l’arrêt des menstruations (dans 2 à 3 % des cas)
  • Interfère avec le système hormonal
  • Diminue la possibilité de bien connaître le fonctionnement naturel du corps et du cycle menstruel
  • Les hormones, une fois évacuées par le corps, contaminent l’environnement

COÛT

  • Entre 17 à 18 $ par mois
  • Les prix sont susceptibles de varier d’une clinique/pharmacie à l’autre
  • La plupart des marques de contraceptifs oraux combinés sont couvertes par les régimes d’assurances public et privés
  • Pour les étudiant.e.es à temps plein de 25 ans et moins et pour les personnes de 18 ans et moins, ainsi que celles qui reçoivent de l'aide sociale, aucun déductible ne devrait être chargé. Sinon le coût de la franchise mensuelle pour les médicaments est de 16,25$

OÙ SE LE PROCURER ?

  • Disponible dans la majorité des pharmacies avec présentation d’une prescription médicale
  • Nécessite le consentement des parents ou tuteurs/tutrices en dessous de 14 ans

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

  • Pilules de troisième et quatrième génération. En 2012-13, des recours collectifs ont été entrepris contre des fabricants de contraceptifs de 3eme et 4eme génération en France et au Canada. En effet, des centaines de cas d'effets secondaires graves ont été rapportés et certaines personnes en sont mortes. Faut-il paniquer? Il faut savoir que la contraception hormonale comporte un risque, celui de provoquer des caillots sanguins (accidents cardio-vasculaires), qui est de 1.5 à trois % plus élevé que chez les femmes qui ne prennent pas de contraceptifs hormonaux. Lors de la prise de pilules de dernières génération (Yas, Yasmine,Cyclen, Linessa, Marvelon, Ortho-cept, Try-Cyclen) ce risque est doublé pendant les deux premières années de prise de pilule. Comme dans tous les cas de prise de médicament, il est important d'évaluer le rapport risque/bénéfice sur la base d’informations fiables et adaptées aux circonstances de chacune (situation de handicap, condition de santé, âge, facteurs de risques…). Il est possible de consulter un article vulgarisé sur la question iciCe lien ouvre une nouvelle fenêtre.
  • Diane-35. Attention, ce médicament n’est pas un contraceptif et n'a jamais été approuvé pour cet usage. Diane-35 est un médicament utilisé pour le traitement de problèmes très sévères d’acné qui a un effet contraceptif puisqu'il est composé d'hormones. Son utilisation comporte des risques pour la santé - en 2013, la France a bloqué la vente de Diane-35 afin d’enquêter sur des décès et complications qui pourraient être liés à ce produit. Pour en savoir plus : Diane-35
  • La pilule contraceptive Seasonale, approuvée en 2007 au Canada est formatée de telle façon que celles qui la prennent n'aient que quatre cycles menstruels par an. Certaines peuvent y trouver un avantage, pour d'autres c'est un inconvénient.

Le contenu de ce site est publié à des fins d'information seulement. La FQPN ne fait pas de consultation médicale et les informations fournies sur ce site ne doivent pas servir à poser un diagnostic ni à remplacer l’avis d'un ou une professionnelle de la santé

Date de dernière modification : 14 septembre 2016

Imprimer Partager par courriel. Partager sur : FaceBook Twitter LinkedIn