Risques vasculaires de la contraception estroprogestative

Cette brève revue de la littérature a pour but de faire le point sur ces risques, y compris dans les cas de thrombophilie, mais aussi de rappeler, dans un « modèle contraceptif français » qui apparaît aujourd’hui assez figé, que la prescription de la contraception orale est d’abord et surtout une démarche clinique où la décision se partage, à partir d’un échange réciproque sur les informations scientifiques disponibles et le contexte particulier, préférences comprises, de la personne concernée. Les contraceptions hormonales autres qu’orales actuellement
disponibles ne doivent pas être oubliées dans ce débat sur les risques potentiels.

Informations

Source : Bibliomed

Aperçu du document