La privatisation du système de santé, une atteinte au droit à la santé et au droit à l’égalité des femmes

Dans ce document le Réseau féministe pour le maintien, l’accessibilité et l’amélioration du système de santé dont font partie la Fédération du Québec pour le planning des naissances, L’R des centres de femmes du Québec, le Regroupement Naissance-Renaissance et le Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec, met en évidence les impacts de la privatisation du système de santé sur les femmes.

Depuis le début des années 2000, des rapports commandés par le gouvernement du Québec prêchent en faveur de l’effritement du système public de la santé par le désengagement de l’État et un rôle accru du privé. Ces rapports ont contribué à accentuer la tendance à faire de la santé et des services sociaux une marchandise comme une autre. De plus, ils tiennent peu compte de la réalité des femmes et de leurs besoins. Les femmes ont été historiquement les grandes gagnantes de la construction du réseau public de santé, elles seront les grandes perdantes de sa déconstruction.

Nous, les femmes, sommes le cœur et les bras du système de services sociaux et de santé. Agissons ensemble pour qu’il nous ressemble.

Informations

Source : Réseau féministe pour le maintien, l’accessibilité et l’amélioration du système de santé

Aperçu du document