Symptothermique

Méthodes naturelles
Méthode symptothermique

Illustration par Rémi Leroux

AUTRES APPELLATIONS

  • Aucune

DESCRIPTION

  • La méthode symptothermique permet de déterminer la période de fertilité (l’intervalle pendant lequel la fécondation d’un ovule est possible). La grossesse est évitée en s’abstenant de pénétration vaginale ou en utilisant une autre méthode contraceptive durant cette période
  • La détermination de la période de fertilité est basée sur trois signes: la température,  les modifications de la glaire cervicale et les caractéristiques du col de l’utérus

La méthode symptothermique ne protège pas contre les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) ni contre le VIH

FONCTIONNEMENT

  • En évitant toute pénétration vaginale pendant la période de fertilité (environ 10 jours dépendamment de la longueur du cycle), on prévient la possibilité que des spermatozoïdes entrent en contact avec un ovule et, conséquemment, qu'il y ait fécondation

UTILISATION

  • Cette méthode combine trois façons de déceler la fertilité
    • La température, relevée tous les matins par voie orale, vaginale ou anale. La température augmente de quelques dixièmes de degré (pouvant aller jusqu’à 0,5 °C) à la suite de l’ovulation. Cette hausse de température indique donc que l’ovulation a eu lieu
    • L'observation de la glaire cervicale : la glaire cervicale devient plus abondante, transparente, élastique et glissante au moment de l’ovulation
    • L'observation des caractéristiques du col utérin : le col est plus élevé et plus droit au moment de l’ovulation. Il devient aussi plus souple et son orifice s’élargit. Après l’ovulation, le col descend dans le vagin, bascule vers l'arrière, devient plus ferme et son orifice se referme. Ces changements demeurent subtils et peuvent être plus difficiles à discerner avec précision
  • Ces observations sont quotidiennement notées sur un graphique qui permet de déterminer la période de fertilité, c’est-à-dire la période durant laquelle il faut éviter toute relation sexuelle avec pénétration vaginale ou utiliser une autre méthode contraceptive, telle qu’une méthode barière
  • Attention cependant; plusieurs facteurs peuvent perturber la température interne (manque de sommeil, alcool, maladie, fièvre, stress, etc.) ou la glaire (infection vaginale, utilisation de lubrifiant) et, par le fait même, affecter l’efficacité de cette méthode

EFFICACITÉ

  • Le taux d’efficacité théorique* (utilisation parfaite) de la méthode symptothermique est de 91 à 99%, et le taux d’efficacité réel* est de 80%

*Le taux d’efficacité théorique correspond à l’utilisation parfaite d’une méthode de contraception (utilisation systématique, prise régulière…). Le taux d’efficacité réel correspond à une utilisation de la méthode de contraception dans des conditions de vie plus fidèles à la réalité (oubli occasionnel, défaut de régularité, interaction médicamenteuse, expulsion par vomissements….)

EFFETS INDÉSIRABLES

  • Aucun

RISQUES POUR LA SANTÉ

  • Aucun

AVANTAGES

  • Méthode dont l’utilisation est sous le contrôle de la personne qui peut tomber enceinte
  • Méthode qui ne coûte rien et qui est toujours disponible
  • N’interfère pas sur le système hormonal, la durée du cycle ou sur le flux sanguin
  • Amène une meilleure connaissance du corps et du cycle
  • N’entrave pas la spontanéité durant les rapports sexuels
  • Encourage une bonne communication et la collaboration des partenaires
  • Peut être utilisée par des personnes qui ont des préoccupations d’ordre moral ou religieux face à d’autres méthodes contraceptives
  • Écologique car ne produit aucun déchet

INCONVÉNIENTS

  • Méthode qui nécessite un sens de l’observation rigoureux, de la discipline et de la pratique
  • Méthode qui exige au moins un mois d’observation du cycle menstruel avant de pouvoir être appliquée
  • Cette méthode n’est pas recommandée durant certaines périodes pendant lesquelles le cycle est perturbé: les premiers mois suivant un accouchement, pendant l'allaitement, après une fausse couche, à l'approche de la ménopause, après l'arrêt de contraception hormonale...
  • Limite les rapports sexuels avec pénétration vaginale aux périodes d’infertilité ou nécessite l’usage d’une autre méthode pendant les périodes de fertilité
  • Certains couples peuvent éprouver des difficultés à accepter la discipline qu’impose cette méthode
  • Certains facteurs, tels qu’une infection, peuvent modifier les manifestations de l’ovulation et par le fait même diminuer l’efficacité de la méthode

COÛT

  • Entre 15$ et 20$ pour le thermomètre et 5$ pour douze graphiques (pour un an)

OÙ SE LE PROCURER ?

  • Le thermomètre peut être acheté en pharmacie. Les graphiques sont disponibles sur Internet

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

  • La méthode symptothermique nécessite une bonne connaissance du fonctionnement du cycle menstruel. Pour plus d’informations sur le cycle menstruel, consulter notre fiche d'information sur le sujet
  • Certains groupes qui font la promotion de cette méthode peuvent avoir des convictions anti-choix
  • Relativement peu de prestataires de planification familiale incluent des informations sur les méthodes naturelles lors des consultations avec leurs patientes. Il peut être difficile de trouver de l' information fiable et un accompagnement
  • Certains facteurs peuvent masquer la glaire cervicale tels que: les infections vaginales, le liquide séminal, les antihistaminiques, les spermicides et les lubrifiants

Le contenu de ce site est publié à des fins d'information seulement. La FQPN ne fait pas de consultation médicale et les informations fournies sur ce site ne doivent pas servir à poser un diagnostic ni à remplacer l’avis d'un ou une professionnelle de la santé

Date de dernière modification : 14 septembre 2016

Imprimer Partager par courriel. Partager sur : FaceBook Twitter LinkedIn