L’arrêt Morgentaler, 30 ans déjà!

Nous aurons les enfants que nous voulons!

Nouvelles de la FQPN

« Titre d’un manifeste, « Nous aurons les enfants que nous voulons » est aussi le slogan clef de cette période, qui coïncide avec les années fastes du féminisme québécois. Il exprime à la fois la volonté des femmes d’avoir tous les enfants qu’elles désirent et leur refus de la maternité forcée. Le message est clair : « les femmes ne sont pas des machines à fabriquer des enfants » et leur sexualité « doit être séparée de la procréation ». Ce message, les féministes iront le porter aux membres de l’Assemblée nationale à Québec, elles descendront le crier dans les rues de Hull, de Jonquière et de Montréal, et elles le répéteront inlassablement sur tous les tons et toutes les tribunes.

Cette période de la lutte pour le droit à l’avortement libre et gratuit se démarque de la précédente par une accalmie complète sur le plan juridique. L’analyse et le discours féministes s’affinent et s’affirment. Sous le leadership de la Coordination nationale pour l’avortement libre et gratuit (CNALG), la lutte se déploie sur le front politique et prend une ampleur nationale.

Lasses des victoires morales et bien décidées à faire en sorte que les femmes puissent exercer concrètement leur droit à l’avortement, les militantes changent de cap et de cible. C’est ainsi que, tout en continuant de réclamer le retrait de l’avortement du Code criminel, elles dirigent en priorité leurs attaques vers le gouvernement provincial, exigeant qu’il mette en place des services d’avortement de qualité, gratuits et accessibles partout au Québec. Enjeu majeur de cette période, mais aussi terrain d’affrontements et occasion de solidarités, la bataille des services ne fait que commencer et elle sera longue. »

Source : Louise Desmarais, La bataille de l’avortement. Chronique québécoise, Les éditions du remue-ménage, Montréal, 2016, p. 131-132.

 

Voici également une liste de documents à consulter en lien avec l'avortement:

 

Date de dernière modification : 25 janvier 2018

Imprimer S'abonner au flux RSS Partager par courriel. Partager sur : FaceBook Twitter LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*

*