Femmes et logement

Contre les violences sexuelles

Nouvelles de la FQPN
Photo de manifestation, Cliquer pour voir en grand et pour avoir accès à une description

Entrées par effraction, tentatives d’extorsion ou chantage, harcèlement, menaces, agressions sexuelles : les femmes se retrouvent trop souvent prisonnières de l’endroit qui devrait être, au contraire, leur hâvre de paix.

Des rapports de pouvoir inégalitaires s’établissent entre les propriétaires ou concierges et les locataires ou chambreuses - auxquels s’ajoutent les inégalités entre les sexes - et enchaînent, emprisonnent et emmurent les femmes dans un cercle de violence dévastateur, duquel il est difficile de se sortir. Tant la loi du silence que la pauvreté contraignent les victimes à se taire, par peur de perdre leur logement.

Pour dénoncer la situation, sensibiliser la population et sommer le gouvernement d'agir, nous vous invitons à deux actions ! D'autres annonces suivront plus tard!

SIGNEZ ET DIFFUSEZ LA PÉTITION :
En ligne sur le site de l’Assemblée nationaleCe lien ouvre une nouvelle fenêtre.

En version papier, à faire circuler dans votre réseauCe lien ouvre une nouvelle fenêtre.

ENDOSSEZ ET DIFFUSEZ LA DÉCLARATION contre les violences vécues par les femmes dans le logement :
Vous pouvez ajouter le nom de votre groupe ou organisation directement en ligneCe lien ouvre une nouvelle fenêtre.

Le 6 décembre, Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes, une action aura lieu à Québec pour présenter la pétition et la déclaration.

Date de dernière modification : 18 janvier 2017

Imprimer S'abonner au flux RSS Partager par courriel. Partager sur : FaceBook Twitter LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*

*