Minipilule

Méthodes hormonales
Pilule contraceptive

Illustration par Rémi Leroux

AUTRES APPELLATIONS

  • Mini-pilule ; pilule mini-dosée ; progestatif oral ; pilule de progestatif seul ; pilule progestative ; contraceptif oral à progestatif seulement ; pilule Micronor

DESCRIPTION

  • La minipilule contient un seul type d’hormone, soit un progestatif (noréthindrone)
  • Une seule marque est disponible au Canada : Micronor
  • Ce contraceptif est présenté en plaquette de 28 comprimés contenant chacun la même quantité de progestatif. Cette méthode ne comporte pas d’intervalle sans hormone

La minipilule ne protège pas contre les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) ni contre le VIH

FONCTIONNEMENT

  • Épaissit la glaire cervicale, ce qui nuit au passage des spermatozoïdes vers l’utérus
  • Amincit l’endomètre (la paroi de l’utérus), ce qui a pour effet de nuire à l’implantation d’un œuf fécondé
  • Empêche l’ovulation dans 60 % des cas (40 %  continuent à ovuler avec ce contraceptif)

UTILISATION

  • Consulter d’abord un ou une médecin ou infirmière pour obtenir une ordonnance (depuis 2005, les infirmiers et infirmières qui travaillent en planning des naissances ou auprès des jeunes peuvent prescrire ce contraceptif pour une période de six mois)
  • La prise du contraceptif à progestatif seulement débute habituellement entre le premier et le cinquième jour du cycle menstruel. Elle est alors immédiatement efficace
  • Lorsque la première prise du contraceptif a lieu à un autre moment du cycle, il est nécessaire d'utiliser une autre méthode de contraception non hormonale (condom) pendant les premières 48h
  • La pilule à progestatif seulement doit être prise tous les jours à la même heure. Une variation de plus de trois heures nuit de façon importante à son efficacité et entraine un risque de grossesse
  • Dès qu’un boîtier est terminé, en commencer un autre. Il n’y a pas de période d’arrêt avec ce contraceptif

En cas d’oubli ou si une pilule est prise à plus de 27 heures d’intervalle, consulter S.O.S. (Reprenez le rythme!)Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre., un outil en ligne de la SOGC pour connaitre la marche à suivre afin de ne pas risquer une grossesse non planifiée

CONTRE-INDICATIONS

  • Personne qui allaite et qui a accouchée depuis moins de six semaines
  • Personne qui est enceinte  ou qui pense l'être
  • Antécédent de caillots sanguins (troubles thromboemboliques)
  • Antécédent d' accident vasculaire cérébral
  • Antécédent de problèmes cardiaques
  • Hypertension artérielle
  • Migraines avec aura
  • Maladie du foie (hépatite évolutive, cirrhose ou tumeur)
  • Cancer du sein actif ou en rémission
  • Chirurgie de contournement gastrique
  • Certains médicaments présentent des contre indications avec ce contraceptif. Il est donc important de vérifier avec le ou la pharmacienne les interactions médicamenteuses possibles

EFFICACITÉ

  • Le taux d'efficacité théorique* (utilisation parfaite) de la minipilule est de plus de 99,7%. Dans le cas d'une utilisation régulière*, il est de 92%
  • Les interactions médicamenteuses associées aux contraceptifs qui contiennent un progestatif seulement sont moins bien connues que celles qui sont associées aux contraceptifs oraux combinés. Certains médicaments (anticonvulsivants ex. rifampin) ou produits naturels comme le millepertuis peuvent réduire l’efficacité de la pilule alors que d’autres peuvent être mis en échec par le contraceptif. Il est important de toujours vérifier avec le ou la pharmacienne les interactions médicamenteuses possibles entre ce contraceptif et tout autre médicament ou produit naturel

*Le taux d'efficacité théorique correspond à l'utilisation parfaite d'une méthode de contraception (utilisation systématique, prise régulière...). Le taux d'efficacité réel correspond à une utilisation de la méthode de contraception dans des conditions de vie plus fidèles à la réalité (oubli occasionnel, défaut de régularité, interaction médicamenteuse, expulsion par vomissements....)

EFFETS INDÉSIRABLES

  • Saignements menstruels irréguliers ou imprévus (courant)
  • Absence de règles (aménorrhée) dans environ 10 % des cas
  • Nausée
  • Maux de tête
  • Sensibilité des seins
  • Gain ou perte de poids
  • Diminution de libido
  • Dépression
  • Symptômes androgéniques tels que l’acné ou l’hirsutisme

RISQUES POUR LA SANTÉ

  • Prise selon les indications, la pilule à progestatif seulement ne semble pas accroître les risques de thromboembolie veineuse, d’accident vasculaire cérébral, ni d’infarctus
  • Certains types de cancer du sein sont sensibles aux progestatifs. Il faut faire vérifier toute masse suspecte aux seins immédiatement
  • Augmentation du risque de diabète
  • Augmentation du risque de kystes ovariens

AVANTAGES

  • Une solution de rechange pour les personnes qui ne peuvent pas prendre œstrogènes
  • Peut convenir à celles qui allaitent (six semaines après l’accouchement)
  • Peut convenir aux personnes de plus de 35 ans ou aux fumeuses (quel que soit leur âge)
  • Méthode dont l’utilisation peut être arrêtée en tout temps, sans consultation médicale
  • Retour rapide de la fertilité (moins de trois mois en moyenne)
  • N’entrave pas la spontanéité durant les rapports sexuels
  • Diminue les crampes et les saignements menstruels
  • Peut être débuté à n’importe quel moment du cycle y compris directement après un avortement
  • Provoque l’arrêt des menstruations ( 10 % des cas)

INCONVÉNIENTS

  • Nécessite beaucoup de rigueur et de discipline, car il faut la prendre tous les jours à la même heure
  • Requiert une prescription médicale.
  • Provoque l’arrêt des menstruations (chez 10 % des utilisatrices)
  • Provoque souvent des saignements irréguliers
  • Diminue la possibilité de bien connaître le fonctionnement du corps et du cycle menstruel
  • Les hormones, une fois évacuées par le corps, contaminent l’environnement

COÛT

  • Entre 18 et 19 $ par mois
  • Les prix sont susceptibles de varier d’une clinique/pharmacie à l’autre
  • La minipilule est couverte par les régimes d’assurances public et privés
  • Pour les étudiant.e.s à temps plein de 25 ans et moins et pour les personnes de 18 ans et moins, ainsi que celles qui reçoivent de l'aide sociale, aucun déductible ne devrait être chargé. Sinon le coût de la franchise mensuelle pour les médicaments est de 16,25$

OÙ SE LA PROCURER ?

  • Disponible dans la plupart des pharmacies avec présentation d’une prescription médicale

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

  • La pilule à progestatif seulement est le seul contraceptif oral compatible avec l’allaitement. Il faut tout de même attendre de 6 à 8 semaines afin de laisser le temps à la production de lait  de bien s’établir et de ne pas exposer la ou le nouveau-né aux progestatifs via le lait maternel

Le contenu de ce site est publié à des fins d'information seulement. La FQPN ne fait pas de consultation médicale et les informations fournies sur ce site ne doivent pas servir à poser un diagnostic ni à remplacer l’avis d'un ou une professionnelle de la santé

Date de dernière modification : 14 septembre 2016

Imprimer Partager par courriel. Partager sur : FaceBook Twitter LinkedIn